Français - Roman (fr)
capitule dégrade ennemis liberté merci pouvoir


…la liberté qui capitule,
ou le pouvoir qui se dégrade,
n’obtient point merci de ses ennemis.

— François-René de Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe







La liberté qui capitule, ou le pouvoir qui se dégrade, n’obtient point merci de ses ennemis.