Je prends tout doucement les hommes comme ils sont…

O Soleil ! Toi sans qui les choses…

… sans espérance et sans désir …