Français - Philosophie (fr)
est faute longtemps mal nul


Nul n’est mal longtemps qu’à sa faute. Qui n’a le cœur de souffrir ni la mort ni la vie, qui ne veut ni résister ni fuir, que lui ferait-on ?

– Montaigne, Essais (I,15)







Nul n’est mal longtemps qu’à sa faute.