En ces temps (un peu) obscurs, il faut lire ou relire Kundera…

Français - Littérature (fr) - Français - Politique (fr)
contrainte inefficacité légère mine ridicule totalitarisme

En ces temps (un peu) obscurs, il faut lire ou relire Kundera: il nous montre qu'il existe toujours une liberté légère et séduisante, même sous la contrainte. Au bout du compte, c'est le ridicule de son inefficacité qui mine le totalitarisme.


En ces temps (un peu) obscurs, il faut lire ou relire Kundera: il nous montre qu’il existe toujours une liberté légère et séduisante, même sous la contrainte. Au bout du compte, c’est le ridicule de son inefficacité qui mine le totalitarisme.

— Alexandre-Pierre Gaspar


image_print
YOUTUBE



Daniel Day-Lewis et Juliette Binoche dans l'Insoutenable Légèreté de l'être, de Philip Kaufman, d'après le roman de Milan Kundera



En ces temps (un peu) obscurs, il faut lire ou relire Kundera: il nous montre qu'il existe toujours une liberté légère et séduisante, même sous la contrainte. Au bout du compte, c'est le ridicule de son inefficacité qui mine le totalitarisme.